DERRIÈRE LES SOURIRES DES ENFANTS ROHINGYAS, L'ENVERS DU DÉCOR

Dans le cadre de la mise en place d'activités d'aide aux enfants rohingyas, la référente Enfance du Secours Islamique France s'est rendue au Bangladesh. Son témoignage, publié ci-dessous, souligne l'énergie et la vitalité des réfugiés rohingyas, malgré les terribles épreuves qu'ils ont vécues, mais aussi les difficultés et les dangers auxquels sont confrontés enfants et leurs familles.

Enfants rohingyas sous un abri dans un camp de réfugiés au Bangladesh. Photo : SIF

« Les camps de réfugiés Rohingyas au Bangladesh dans lesquels je me suis rendue ressemblent à de véritables fourmilières dans lesquelles tout le monde s’active. C’est un monde saisissant, de contraste.

De prime abord, on est frappé par les « toits » des abris faits de bâches aux multiples couleurs, les nombreux points d’eau, les échoppes achalandées (essentiellement de fruits et légumes), les barbiers affairés, le son des mosquées, les jeunes enfants rivalisant d’ingéniosité avec des jouets fabriqués avec des matériaux de récupération (cerf-volant de bâches et de brindilles, camions miniatures avec des bouteilles en plastiques, traîneau fait d’un jerrycan aplati attaché à une cordelette pour descendre les collines)...

Et puis, il y a l’envers du décor

Des abris de fortune faits de bâches et de bambous si exigus qu’il n’est pas possible de s’y tenir debout et dans lesquels la promiscuité est extrême.

Des enfants qui gravissent les collines en portant d’énormes morceaux de bambous ou autres matériaux de construction et du bois collecté, non sans risque, pour cuisiner.

Des mamans qui disent préférer garder leurs enfants dans les abris toute la journée de peur que, comme d’autres, ils ne se perdent dans les méandres du camps ou chutent du haut d’une colline.

Des enfants qui demandent des espaces dans lesquels ils pourraient jouer et apprendre mais aussi socialiser en toute sécurité (et ainsi surmonter peu à peu leur traumatisme).

Une eau de mauvaise qualité et le manque d’hygiène (à l’image de toutes ces ordures qui jonchent le sol et parcourent les ruisseaux) risquant de véhiculer de graves maladies.

Un camp plongé dans l’obscurité à la nuit tombée. Et des cauchemars qui viennent perturber le sommeil d’une population déjà éprouvée. »

Elsa, référente Enfance du SIF


Le Secours Islamique France agit dans plusieurs camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh dans les domaines de l’eau, hygiène et assainissement et de la protection de l’enfance. Notre équipe au Bangladesh travaille avec l’ONG locale Friendship pour construire des latrines répondant aux normes d’hygiène internationales, des espaces de douche sécurisés et des puits. Nous développons aussi des projets dédiés aux enfants, comprenant la mise en place d’espaces qui leur sont consacrés et le développement d’activités éducatives, récréatives et psychosociales.

Secours Islamique France 10 rue Galvani 91300 Massy FRANCE

Tél : (+33) 1 60 14 14 14

Le Secours Islamique France (SIF) est membre de plusieurs coalitions dont Coordination Sud, le CRID, France Générosités et le réseau VOICE. Signataire du code de conduite pour le Mouvement international de la Croix-Rouge, le SIF est également labellisé « Don en Confiance ».

Copyright © Secours Islamique France