LE DIRECTEUR DES OPÉRATIONS INTERNATIONALES DU SIF TÉMOIGNE ET APPELLE À UNE ACTION À LONG TERME POUR LES ROHINGYAS

Interviewé sur France Culture, le directeur des programmes et opérations internationales du Secours Islamique France témoigne de la situation dramatique des réfugiés rohingyas au Bangladesh. Il explique pourquoi il est indispensable de mettre en place une aide à long terme, particulièrement pour les femmes et enfants pour qui un retour en Birmanie n’est pas envisageable dans l’immédiat.

Jeune fille rohingya

« Il faut imaginer que, si on fait une statistique rapide, le Bangladesh a dû accueillir 10 000 personnes par jour ! Et non seulement les accueillir, mais aussi leur trouver un abri, leur donner les moyens de se soigner, de se nourrir, d’avoir de l’eau et des facilités sanitaires, a expliqué au micro de France Culture, le directeur du département des programmes et opérations internationales (DPOI) du SIF, de retour de mission auprès des Rohingyas, le 9 novembre. Pour un pays comme le Bangladesh, qui est l’un des plus pauvres du monde, c’est particulièrement compliqué. »

Témoignage du directeur du DPOI du SIF sur l'aide aux Rohingyas, à 2 min 50 sec


Interrogé sur les témoignages des réfugiés rohingyas avec qui il a pu s’entretenir lors de sa mission au Bangladesh, le directeur du DPOI a souligné le drame qu’ont vécu ces exilés, contraints de fuir dans la peur et la précipitation. « La plupart des réfugiés que j’ai rencontrés venaient de la région birmane frontalière de Cox’s Bazar où sont constitués les camps. La plupart disent avoir dû partir de façon extrêmement précipitée. Pour les femmes seules que j’ai pu rencontrées, la très grande majorité disent que leur mari a disparu, qu’il a été convoqué par les autorités locales, qu’il s’est rendu à cette convocation et qu’il n’est jamais revenu. »

Accueillir les réfugiés rohingyas à court terme, moyen terme et long terme

Compte tenu du contexte au Myanmar (ex-Birmanie) et du traumatisme vécu, rares sont les réfugiés rohingyas qui songent aujourd’hui à retourner dans leur pays. « Pour la plupart d’entre eux, ce n’est pas envisageable dans l’immédiat. Ce sont des gens apeurés, a constaté le directeur du DPOI. Il faut donc envisager tous les aspects de cet accueil à court terme, à moyen terme et avec une réflexion sur le long terme notamment sur la façon dont on organise le camp, dont on va s’occuper des enfants et les prendre en charge et éventuellement mettre en place un dispositif d’éducation dans l’urgence. C’est une de nos réflexions actuelles pour poser les jalons de nos activités dans les mois à venir. »

Le Secours Islamique France a commencé à venir en aide aux réfugiés rohingyas au Bangladesh en apportant une aide alimentaire d’urgence. Notre équipe sur place travaille également avec Friendship, une importante ONG locale, pour mettre en place une aide dans les domaines de l’eau potable, de l’hygiène, de l’assainissement et de la protection des enfants rohingyas.

Secours Islamique France 10 rue Galvani 91300 Massy FRANCE

Tél : (+33) 1 60 14 14 14

Le Secours Islamique France (SIF) est membre de plusieurs coalitions dont Coordination Sud, le CRID, France Générosités et le réseau VOICE. Signataire du code de conduite pour le Mouvement international de la Croix-Rouge, le SIF est également labellisé « Don en Confiance ».

Copyright © Secours Islamique France