FOIRE AUX QUESTIONS

3 QUESTIONS SUR LES ROHINGYAS

Des milliers de Rohingyas continuent de fuir les persécutions au Myanmar (ex-Birmanie) chaque jour. Quelle est leur situation, que peuvent faire les organisations humanitaires et comment aider cette minorité musulmane  ?

Depuis qu’ont eu lieu plusieurs attaques contre des postes des forces birmanes le 25 août, suivies d’une violente répression conduite par l’armée, plus de 646 000 civils Rohingyas ont fui le Myanmar (ex-Birmanie) pour trouver refuge au Bangladesh voisin et échapper aux violences. Bloqués aux frontières, disséminés dans des camps insalubres, ils quittent un enfer pour un autre. Selon le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme, des « sources crédibles » rapportent que des Rohingyas auraient été « tués ou blessés sans discernement par des tirs militaires, même lorsqu’ils fuyaient ». D’après l’Unicef, entre 80 et 90% des personnes qui ont fui depuis la fin du mois d’août sont des enfants, des femmes ou des personnes âgées. Une fois qu’elles parviennent à trouver refuge au Bangladesh, elles se voient contraintes de survivre dans des conditions extrêmement difficiles, exténuées et affamées.

Cette situation n’est malheureusement pas nouvelle. Au Myanmar, les Rohingyas sont privés de nationalité, de liberté et de droits fondamentaux et persécutés depuis plusieurs décennies. Depuis 1990, plus de 420 000 Rohingyas ont dû se réfugier dans des pays voisins pour fuir les persécutions. Leur situation n’a fait qu’empirer au fil des ans et s’est encore aggravée ces dernières semaines. « La Birmanie ayant refusé l'accès aux enquêteurs (...), l'évaluation actuelle de la situation ne peut pas être entièrement réalisée, mais la situation semble être un exemple classique de nettoyage ethnique», a déclaré le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Zeid Ra'ad Al Hussein.

Notre équipe présente au Bangladesh travaille avec une importante ONG locale, Friendship, pour venir en aide aux réfugiés Rohingyas et répondre à leurs besoins vitaux.

Nous avons organisé des distributions d’aide alimentaire d’urgence auprès de 700 familles (soit environ 4 200 personnes, dont une majorité d’enfants). Chaque famille a reçu des denrées de première nécessité (riz précuit, huile, dattes, eau…) qu’elles pouvaient consommer dès leur arrivée au Bangladesh, en attendant leur prise en charge dans les camps humanitaires.

Nous mettons également en œuvre un projet dans le domaine de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement à destination de près de 20 000 réfugiés rohingyas. Ce projet comprend la distribution de kits d’hygiène (savon, lessive, serviettes hygiéniques, brosses a dents, dentifrice, bidons, seaux, etc.) à 2 000 familles (soit environ 12 000 personnes), le forage d’une trentaine de puits profonds, la construction de latrines, de douches et d’espaces de lavage, et des opérations de sensibilisation à l’hygiène.

En collaboration avec Friendship, nous répondons aux besoins spécifiques des enfants en développant des espaces qui leur sont dédiés et des activités psycho-sociales.

Enfin, nous allons prochainement créer une clinique de soins de santé primaire dans une zone qui touchera environ 18 000 personnes, avec une capacité d’accueil de 150 patients par jour.

Les zones dans lesquelles nous avons décidé d’intervenir, situées dans les deux plus grands camps de réfugiés rohingyas qui ne forment aujourd’hui plus qu’un immense « méga-camp », sont éloignées des routes et difficiles d’accès. Les personnes qui y sont installées ont d’autant plus besoin de notre aide.

Le SIF travaille sur la question des Rohingyas depuis plusieurs années, dans un contexte extrêmement difficile et complexe qui impose prudence et discrétion. Depuis 2014, nous avons pu mener des actions de solidarité avec des partenaires sur place mais avons peu communiqué sur les détails de ces opérations pour des raisons de sécurité, afin de ne pas mettre en danger les personnels humanitaires et les bénéficiaires.

Pour en savoir plus : Actualité de l'aide humanitaire aux Rohingyas

Comme a pu le constater notre équipe au Bangladesh, les besoins des exilés Rohingyas et des communautés d’accueil sont considérables : eau potable, alimentation d’urgence, abris...

Récemment, nous avons lancé un appel à nos donateurs et une pétition publique, afin d’être en mesure d’aider du mieux possible les réfugiés Rohingyas et les populations hôtes, elles-mêmes souvent très vulnérables.

Les zones dans les camps humanitaires d'accueil des Rohingyas où nous intervenons au Bangladesh sont difficiles d’accès. Si l’on veut véritablement aider les Rohingyas et apporter un soutien aux personnes les plus vulnérables, au-delà des coups médiatiques, il est primordial de préparer minutieusement chacune de nos opérations, d’agir avec professionnalisme, de travailler en collaboration avec les agences des Nations Unies et les autres organisations humanitaires qui, comme nous, tentent d’agir au plus vite et de la manière la plus coordonnée et efficace possible.

Notre équipe sur place, en concertation avec une ONG locale partenaire, Friendship, oriente son action pour répondre aux besoins immédiats mais aussi à moyen et à long terme, notamment des enfants et des femmes les plus vulnérables qui ont trouvé refuge dans des zones difficiles d’accès et qui reçoivent peu, voire pas d’aide. Vous pouvez soutenir ces actions en faisant un don.

Parallèlement au travail humanitaire sur place, il est également important de dénoncer cette situation inacceptable et de mobiliser la communauté internationale pour qu’elle fasse cesser durablement les persécutions dont sont victimes les Rohingyas. En relayant notre pétition, en interpellant les hauts responsables, vous contribuez à faire entendre la voix des Rohingyas et à faire réagir la communauté internationale, ici et là-bas.

Secours Islamique France 10 rue Galvani 91300 Massy FRANCE

Tél : (+33) 1 60 14 14 14

Le Secours Islamique France (SIF) est membre de plusieurs coalitions dont Coordination Sud, le CRID, France Générosités et le réseau VOICE. Signataire du code de conduite pour le Mouvement international de la Croix-Rouge, le SIF est également labellisé « Don en Confiance ».

Copyright © Secours Islamique France

Fermer le menu