LA MENACE DU CHOLÉRA PLANE SUR LES CAMPS DE RÉFUGIÉS ROHINGYAS

« Nous avons toutes les raisons de craindre des flambées de choléra. Nous sommes véritablement assis sur une bombe à retardement. » Ces propos alarmants, au sujet des camps de Rohingyas au Bangladesh, ont été tenus la semaine dernière par le secrétaire général de la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR), Elhadj As Sy, et repris par France Info dans un article intitulé « Le choléra : véritable "bombe à retardement" pour les Rohingyas ? ».

Les réfugiés rohingyas manquent d'eau potable et sont sous la menace du choléra et d'autres maladies. Photo : Pierre Failler

Les conditions insalubres dans lesquelles vivent les réfugiés Rohingyas dans le sud du Bangladesh laissent en effet craindre des épidémies de choléra mais aussi d’autres maladies hydriques dans les prochains mois, si rien n’est fait pour améliorer les systèmes d’eau potable et d’assainissement. Ces camps bondés manquent de toilettes, de douches et de système d’acheminement de l’eau.

La FICR a donc décidé de lancer une vaste opération de vaccination anticholérique et a ouvert un hôpital de campagne.

Afin de prévenir l'apparition de maladies et d'épidémies, le Secours Islamique France met en place un programme destiné à améliorer l’eau, l’hygiène et l’assainissement, un secteur vital pour des milliers d’enfants, de femmes et d’hommes rohingyas réfugiés au Bangladesh.

Plus de 900 000 Rohingyas vivent actuellement dans ces camps, dont plus de 600 000 sont arrivés depuis le 25 août 2017.

Pour en savoir plus, lire l'article de France Info : Le choléra, une « bombe à retardement » pour les Rohingyas ?

Secours Islamique France 10 rue Galvani 91300 Massy FRANCE

Tél : (+33) 1 60 14 14 14

Le Secours Islamique France (SIF) est membre de plusieurs coalitions dont Coordination Sud, le CRID, France Générosités et le réseau VOICE. Signataire du code de conduite pour le Mouvement international de la Croix-Rouge, le SIF est également labellisé « Don en Confiance ».

Copyright © Secours Islamique France